Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2021 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES

Schola Cantorum

269, rue Saint Jacques, 75005 Paris

1902 - Mutin

1960/67 - Beuchet

1987 - Barbéris

1997/2011/2013 - Dargassies

III/31 (27) -

traction mécanique (pédale, jeux)

traction électrique(claviers)

composition

Photos de l’orgue : Pierre Marteau
L’histoire de la Schola Cantorum est tout d’abord l’histoire d’une volonté, celle d’un seul homme : Charles Bordes. Il jette dès 1890 les bases de son entreprise. En 1894, il réunit quelques amis bienfaiteurs et actionnaires et crée une société qui prend le nom de « Schola Cantorum ». Parmi les premiers collaborateurs dont s’entoure Bordes figurent deux grands musiciens dont la renommée viendra cautionner son projet : Alexandre Guilmant et Vincent d’Indy (1851-1931). L’école ouvre officiellement ses portes le 15 octobre 1896 rue Stanislas dans le quartier Montparnasse, avant de s’installer définitivement en 1900 au Quartier Latin, au 269 rue Saint Jacques, dans l’ancien couvent des Bénédictins Anglais, construit en 1674-1677. Véritable « conservatoire libre », libre parce que l’expression personnelle et la créativité de chacun y sont respectées, la Schola Cantorum dispense, aux étudiants du monde entier, un enseignement qui s’adresse à un public très large, aux âges mêlés, aux ambitions diverses et adapté à tous les niveaux du débutant au concertiste.
L'orgue a été construit par Mutin en 1902 et placé dans l'ancienne chapelle du couvent, transformée en salle de concert. L’instrument a été inauguré le 20 février 1902. Au cours des années 1960-1967, la société Beuchet réalisa d'importants travaux: la traction mécanique assistée par machine Barker fut remplacée par une transmission électrique GO: transformation de la Flûte octaviante 4 en Flûte douce 4; la Trompette a été remplacée par une Doublette Récit: transformation de la Flûte traversière en Flûte douce 8 et de la Flûte octaviante 4 en Flûte douce 4 Positif: Salicional 8 remplacé par un Principal 4; les jeux de Clarinette et Cromorne ont été réharmonisés Pédale: Bombarde 16 a été remplacée par la Trompette 8 du GO En 1987, Barbéris rajouta un Plein jeu IV au le GO et la Flûte douce 4 du Récit fut remise en Flûte octaviante. E n 1997/2011/2013, les travaux ont été réalisés par Dargassies. En 2011, la pédale a été électrifiée et en 2013 les réservoirs primaires ont été remplacés.

Professeur d'orgue

Jean-Paul Imbert Anciens professeurs célèbres: Alexandre Guilmant, Vincent d'Indy, Maurice et Marie-Madeleine Durufle, Jean- Jacques Grunenwald, Louis Vierne, Jean Langlais. Etudiants célèbres: Maurice Duruflé, Jean-Jacques Grunenwald, Jean Langlais, Daniel Lesur, Olivier Messiaen, Déodat de Séverac, Louis Vierne…

Concerts

Rarement Vidéo Jean-Paul Imbert
Photo ci-dessous : Louis Vierne et ses élèves à la Schola Cantorum en 1930
Les orgues de Paris

Schola Cantorum

269, rue Saint Jacques, 75005 Paris

1902 - Mutin

1960/67 - Beuchet

1987 - Barbéris

1997/2011/2013 - Dargassies

III/31 (27) -

traction mécanique (pédale, jeux)

traction électrique(claviers)

composition

Photos de l’orgue : Pierre Marteau
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt LES ORGUES

Professeur d'orgue

Jean-Paul Imbert Anciens professeurs célèbres: Alexandre Guilmant, Vincent d'Indy, Maurice et Marie-Madeleine Durufle, Jean- Jacques Grunenwald, Louis Vierne, Jean Langlais. Etudiants célèbres: Maurice Duruflé, Jean-Jacques Grunenwald, Jean Langlais, Daniel Lesur, Olivier Messiaen, Déodat de Séverac, Louis Vierne…

Concerts

Rarement Vidéo Jean-Paul Imbert
L'orgue a été construit par Mutin en 1902 et placé dans l'ancienne chapelle du couvent, transformée en salle de concert. L’instrument a été inauguré le 20 février 1902. Au cours des années 1960-1967, la société Beuchet réalisa d'importants travaux: la traction mécanique assistée par machine Barker fut remplacée par une transmission électrique GO: transformation de la Flûte octaviante 4 en Flûte douce 4; la Trompette a été remplacée par une Doublette Récit: transformation de la Flûte traversière en Flûte douce 8 et de la Flûte octaviante 4 en Flûte douce 4 Positif: Salicional 8 remplacé par un Principal 4; les jeux de Clarinette et Cromorne ont été réharmonisés Pédale: Bombarde 16 a été remplacée par la Trompette 8 du GO En 1987, Barbéris rajouta un Plein jeu IV au le GO et la Flûte douce 4 du Récit fut remise en Flûte octaviante. E n 1997/2011/2013, les travaux ont été réalisés par Dargassies. En 2011, la pédale a été électrifiée et en 2013 les réservoirs primaires ont été remplacés.