Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2021 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES

Saint-Paul

Saint-Louis 1 - 2

99, rue Saint-Antoine, 75004 Paris Orgue de tribune

1805 - Dallery (buffet)

1842 - Louis Callinet

1855 - Aristide Cavaillé-Coll

1871 - Narcisse Martin

1930 - Abbey

1972 - Gonzalez

1999/2004 - Dargassies

III/39 (43) - traction électrique- composition

Organiste titulaire Gabriel Bestion de Camboulas Organistes célèbres ayant illustré l’instrument : M. Corette, JJ. Beauvarlet-Charpentier Concerts Rarement

Messes avec orgue

Samedi à 19h, Dimanche à 9h30, 11h et 19h Vidéos prévus
L'église Saint-Paul-Saint-Louis a été construite entre 1627 et 1641 par les Jésuites avec l'aide financière de Louis XIII (1601-1643). Elle prend la suite de la chapelle Saint-Louis érigée en 1580 par le cardinal Charles de Bourbon, fondateur de la maison professe des Jésuites à Paris. Saint-Paul-Saint-Louis est la première église jésuite de la capitale. Selon la volonté d'Ignace de Loyola, les pères jésuites étaient devenus les directeurs de conscience des rois de France. Saint-Paul-Saint-Louis porte leur marque : Étienne Martellange en réalise les plans et conduit les travaux ; François Derand poursuit son œuvre (façade et coupole) ; Charles Turmel s'occupa de la décoration intérieure. Tous trois sont membres de la Compagnie de Jésus. En 1762, quand Louis XV chasse les jésuites, l'église est confiée à des religieux du quartier. L’église a accueillie les prédicateurs illustres comme Bossuet (1627-1704) ou le père jésuite Louis Bourdaloue (1632-1704). Madame de Sévigné en était une auditrice assidue. A la Révolution, l'église devient dépôt de livres et temple de la Raison. Rendue au culte en 1801.
photo GO: Jeroen de Haan L'ancien orgue de l'église Saint-Paul-Saint-Louis fut construit au début du XVIIème siècle et maintes fois agrandi et remanié par Enocq puis Clicquot en 1760. Ce dernier réalisa l’adjonction d'un positif de dos. Démonté en 1791, il disparut au cours de la Révolution. En 1805, la fabrique de Saint-Paul fit l'acquisition d'un orgue presque complet déposé dans la chapelle de l'Hôtel-Dieu. Le facteur Dallery utilisera ce matériel placé dans un nouveau buffet. Il bénéficia de deux relevages effectués par Louis Callinet, puis Aristide Cavaillé-Coll vers 1855. Ce dernier rajoute un Récit Expressif neuf. Entre 1867 et 1871, une réfection complète de l'instrument est effectuée par le facteur Martin de Rouen. En 1930, un nouveau relevage est effectué par la maison Abbey et en 1972, l'instrument est recomposé dans un esprit néo-classique par la Maison Gonzalez qui ré-harmonisa l’instrument et fit des transformations de jeux. En 1999, puis en 2005, grâce à la Ville de Paris, deux tranches de travaux sont effectuées par Bernard Dargassies qui repensa l'instrument et réharmonisa l’instrument pour le rendre plus homogène.
En dessous: L’ancien orgue de l’église Saint-Louis (construit début du XVIIe siècle)
Les orgues de Paris

Saint-Paul

Saint-Louis 1 - 2

99, rue Saint-Antoine, 75004 Paris Orgue de tribune

1805 - Dallery (buffet)

1842 - Louis Callinet

1855 - Aristide Cavaillé-Coll

1871 - Narcisse Martin

1930 - Abbey

1972 - Gonzalez

1999/2004 - Dargassies

III/39 (43) - traction électrique-

composition

ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt LES ORGUES
photo GO: Jeroen de Haan L'ancien orgue de l'église Saint-Paul-Saint-Louis fut construit au début du XVIIème siècle et maintes fois agrandi et remanié par Enocq puis Clicquot en 1760. Ce dernier réalisa l’adjonction d'un positif de dos. Démonté en 1791, il disparut au cours de la Révolution. En 1805, la fabrique de Saint-Paul fit l'acquisition d'un orgue presque complet déposé dans la chapelle de l'Hôtel-Dieu. Le facteur Dallery utilisera ce matériel placé dans un nouveau buffet. Il bénéficia de deux relevages effectués par Louis Callinet, puis Aristide Cavaillé-Coll vers 1855. Ce dernier rajoute un Récit Expressif neuf. Entre 1867 et 1871, une réfection complète de l'instrument est effectuée par le facteur Martin de Rouen. En 1930, un nouveau relevage est effectué par la maison Abbey et en 1972, l'instrument est recomposé dans un esprit néo-classique par la Maison Gonzalez qui ré- harmonisa l’instrument et fit des transformations de jeux. En 1999, puis en 2005, grâce à la Ville de Paris, deux tranches de travaux sont effectuées par Bernard Dargassies qui repensa l'instrument et réharmonisa l’instrument pour le rendre plus homogène.
Organiste titulaire Gabriel Bestion de Camboulas Organistes célèbres ayant illustré l’instrument : M. Corette, JJ. Beauvarlet-Charpentier Concerts Rarement

Messes avec orgue

Samedi à 19h, Dimanche à 9h30, 11h et 19h Vidéos prévus