Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2021 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES

Saint Pierre

de Montrouge

82, avenue du Général Leclerc, 75014 Paris Orgue de tribune

1868 - Barker

1892 - Merklin

1918/24/35 - Gutschenritter

1951 - Beuchet-Debierre

1961 - Picaud

1978 - Sebire

2015 - Alain Léon

III/43 - traction électrique- composition

Orgue de choeur

1868 - Stoltz

1900 - Mutin

1826 - Gutschenritter

1956 - Beuchet-Debierre

II/13 - traction électrique- composition

Photo orgue de choeur: Pierre Marteau
L’église de style néo-byzantin, a été bâtie dans le cadre des travaux haussmanniens, à partir de 1863, au carrefour dit les Quatre- Chemins, formé par la rencontre des avenues du Maine, de Châtillon, de Montrouge et la route d'Orléans, par Joseph Auguste Émile Vaudremer, l'architecte chargé du 14e arrondissement. Elle occupe aujourd'hui un terrain triangulaire encadré par l'avenue du Maine et l'avenue du Général-Leclerc, et son clocher donne sur le carrefour central du quartier, la place Victor-et-Hélène-Basch. C’est l’église la plus bruyante de Paris !
Le grand orgue de tribune fut construit par Charles Spackman Barker en 1868, juste après l'orgue de Saint Augustin, et ce fut le deuxième orgue à transmission électrique, à Paris. Gravement endommagé pendant la Commune, il a été reconstruit en 1891/1892 par Joseph Merklin (1892), qui a remplacé le système électrique par son propre système électropneumatique Schmoele-Molls. Entre 1917 et 1924,Gutschenritter fit une série de travaux qui consistait à la pose d’un ventilateur électrique (1917), le relevage et l’ajout de 3 jeux au Récit (1918), amélioration de la traction ajout d’une Fourniture au récit et augmentation de l’étendue du Pédalier (1924). L’instruent fut alors reçu par Louis Vierne. En 1935, Gutschenritter ajouta 4 jeux et révisa la mécanique et le trajet du vent de l'orgue. En 1950-1951, Beuchet-debierre rénova entièrement l'orgue dans un sens plus néo-baroque et installa une nouvelle traction électrique. Au cours des décennies qui ont suivi, plusieurs modifications ont été effectuées, dont une réharmonisation et l'ajout de trois jeux par Jacques Picaud. La dernière maintenance a été réalisée par Alain Léon. L’orgue de chœur, situé de part et d’autre de l’entrée du chœur, a été construit par les frères Stoltz en 1868. En 1900, il fut transformé et agrandi par la Maison Cavaillé-Coll qui porta l’instrument à 12 jeux. Relevé en 1917 par Gutschenritter qui ajouta un Nazard au Récit, il fut électrifié par Beuchet-Debierre en 1961. Ce dernier posa également une nouvelle console.

Organiste titulaire

Pierre Bragieu Organistes célèbres ayants illustrés l’instrument : Henri Mulet, Jean Langlais, Jean- Jacques Grunenwald

Concerts

Occasionnellement

Messes avec orgue

Samedi à 18h30, Dimanche à 11h Vidéos Jacques Person (titulaire adjoint)
Les orgues de Paris

Saint Pierre

de Montrouge

82, avenue du Général Leclerc, 75014 Paris Orgue de tribune

1868 - Barker

1892 - Merklin

1918/24/35 - Gutschenritter

1951 - Beuchet-Debierre

1961 - Picaud

1978 - Sebire

2015 - Alain Léon

III/43 - traction électrique- composition

Orgue de choeur

1868 - Stoltz

1900 - Mutin

1826 - Gutschenritter

1956 - Beuchet-Debierre

II/13 - traction électrique- composition

Photo orgue de choeur: Pierre Marteau
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt LES ORGUES
Le grand orgue de tribune fut construit par Charles Spackman Barker en 1868, juste après l'orgue de Saint Augustin, et ce fut le deuxième orgue à transmission électrique, à Paris. Gravement endommagé pendant la Commune, il a été reconstruit en 1891/1892 par Joseph Merklin (1892), qui a remplacé le système électrique par son propre système électropneumatique Schmoele-Molls. Entre 1917 et 1924,Gutschenritter fit une série de travaux qui consistait à la pose d’un ventilateur électrique (1917), le relevage et l’ajout de 3 jeux au Récit (1918), amélioration de la traction ajout d’une Fourniture au récit et augmentation de l’étendue du Pédalier (1924). L’instruent fut alors reçu par Louis Vierne. En 1935, Gutschenritter ajouta 4 jeux et révisa la mécanique et le trajet du vent de l'orgue. En 1950-1951, Beuchet-debierre rénova entièrement l'orgue dans un sens plus néo-baroque et installa une nouvelle traction électrique. Au cours des décennies qui ont suivi, plusieurs modifications ont été effectuées, dont une réharmonisation et l'ajout de trois jeux par Jacques Picaud. La dernière maintenance a été réalisée par Alain Léon. L’orgue de chœur, situé de part et d’autre de l’entrée du chœur, a été construit par les frères Stoltz en 1868. En 1900, il fut transformé et agrandi par la Maison Cavaillé- Coll qui porta l’instrument à 12 jeux. Relevé en 1917 par Gutschenritter qui ajouta un Nazard au Récit, il fut électrifié par Beuchet-Debierre en 1961. Ce dernier posa également une nouvelle console.

Organiste titulaire

Pierre Bragieu Organistes célèbres ayants illustrés l’instrument : Henri Mulet, Jean Langlais, Jean- Jacques Grunenwald

Concerts

Occasionnellement

Messes avec orgue

Samedi à 18h30, Dimanche à 11h Vidéos Jacques Person (titulaire adjoint)