Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2021 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES

Saint Jean

de Montmartre

19, rue des Abbesses, 75018 Paris

1852 - Cavaillé-Coll

1910 - Mutin

1921/31/34 - Gutschenritter

1979 - Barbéris

2009 - Fossaert

II/28 (25) - traction mécanique -

composition

photos : Jeroen de Haan & Vincent Hildebrandt
Organiste titulaire Fabrien Chavrot Concerts Occasionnellement

Messes avec orgue

Samedi à 18h30, dimanche à 10h30 Vidéos -
Œuvre de l'architecte Anatole de Baudot (1834-1915), l’église a été édifiée de 1894 à 1904 en utilisant la technique nouvelle du ciment armé. Elle a été édifiée sans autorisation, de par la seule volonté de son abbé qui a réussi à recueillir les fonds (avec l'aval de son évêque). Le Ministère des Cultes et l'Administration vont lui barrer la route. En 1900, n'ayant pas fourni les plans, l'abbé est sommé de le faire démolir. Fort heureusement, le conflit prit fin grâce à l’intervention de quelques éminents architectes. Le style de Saint-Jean-de- Montmartre est inspiré de l'Art nouveau. Il montre tout ce que l'architecture religieuse peut tirer du béton. Même si son aspect intérieur en a choqué plus d'un, cette église est décorée de huit belles peintures murales, signées des deux artistes Thierry et Plauzeau, et possède une verrière magnifique. Aux quatre grands vitraux (dont «La Crucifixion», «La Multiplication des pains» et «La Femme adultère») s'ajoutent les représentations de deux des quatre cavaliers de l'Apocalypse de saint Jean et quarante- huit vitraux triangulaires représentant les litanies de la Vierge.
L’orgue de Saint-Jean-de-Montmartre a été construit par Cavaillé-Coll en 1852 pour l’École Sacré-Cœur de la Ferrandière à Lyon. Il a ensuite été transféré et remonté dans l’Eglise Saint-Jean en 1910 par Mutin. En 1934, le facteur Gutschenritter ajouta une machine pneumatique pour améliorer le toucher du premier clavier, afin qu’il n’y ait pas d’effort à déployer pour jouer les claviers réunis. En 1931, le même facteur ajouta 3 nouveaux jeux aux Récit : Quintaton 16’, Nasard 2’ 2/3 et Tierce 1’ 3/5. En 1934, Gutschenritter intervint à nouveau pour ajouter une machine Barker au Grand-Orgue. En 1979, le facteur Barbéris effectue des travaux sur l'instrument. Enfin, en 2009, l’instrument bénéficia d’une restauration par Yves Fossaert.
Cette église dispose d’un ‘mini-carillon’ : l’organiste peut jouer des cloches avec un clavier, installé à coté de l’orgue ! Voir le vidéo.
Les orgues de Paris

Saint Jean

de Montmartre

19, rue des Abbesses, 75018 Paris

1852 - Cavaillé-Coll

1910 - Mutin

1921/31/34 - Gutschenritter

1979 - Barbéris

2009 - Fossaert

II/28 (25) - traction mécanique -

composition

photos : Jeroen de Haan & Vincent Hildebrandt
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt LES ORGUES
L’orgue de Saint-Jean-de-Montmartre a été construit par Cavaillé-Coll en 1852 pour l’École Sacré-Cœur de la Ferrandière à Lyon. Il a ensuite été transféré et remonté dans l’Eglise Saint-Jean en 1910 par Mutin. En 1934, le facteur Gutschenritter ajouta une machine pneumatique pour améliorer le toucher du premier clavier, afin qu’il n’y ait pas d’effort à déployer pour jouer les claviers réunis. En 1931, le même facteur ajouta 3 nouveaux jeux aux Récit : Quintaton 16’, Nasard 2’ 2/3 et Tierce 1’ 3/5. En 1934, Gutschenritter intervint à nouveau pour ajouter une machine Barker au Grand-Orgue. En 1979, le facteur Barbéris effectue des travaux sur l'instrument. Enfin, en 2009, l’instrument bénéficia d’une restauration par Yves Fossaert.
Organiste titulaire Fabrien Chavrot Concerts Occasionnellement

Messes avec orgue

Samedi à 18h30, dimanche à 10h30 Vidéos -